Les conseils de CARBODEM - L'entreprise de déménagement à Nice pour déménager vers un logement plus petit

Partagez cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

La place Masséna est une place du centre-ville de Nice, désignée ainsi en hommage au maréchal d’Empire André Masséna, niçois de naissance. Depuis sa construction progressive à partir des années 1820-1830 sur le modèle de la place Vittorio Veneto de Turin, la place Masséna s’est profondément inscrite dans le patrimoine niçois. Elle est un joyau de la ville (Édouard Scoffier dans son œuvre, réalisée avec Félix Blanchi, sur le Consiglio d’Ornato) et un espace central de la ville de Nice.

Les origines de la place Masséna remontent à 1832. Pour remercier la Vierge Marie d’avoir sauvé la population de l’épidémie de choléra, la ville a décidé de construire une nouvelle église et une place au centre de la ville. La conception du plan a été confiée à l’architecte franco-italien Joseph Vernier, qui s’est inspiré de la rue de Rivoli, à Paris, et surtout des immeubles à arcades qui l’entourent.

Lorsque le projet d’église est déplacé, la place est achevée en 1850. Les habitants l’appellent “place du Faubourg”, puis “place carrée”. Puis, en 1852, la ville décide de la nommer en l’honneur d’André Masséna, général d’Empire à l’époque sous Napoléon, né à Nice en 1758.

En 1882, la ville décide de couvrir le Paillon, la rivière qui traverse la ville. Cela permet de doubler l’espace disponible sur le stade, ce qui aboutit, deux ans plus tard, à la construction du casino municipal. L’architecture a été conçue par Omer Lazard, et son inauguration a eu lieu en février 1884. Mais le casino, mal accueilli par les Niçois, est démoli en 1979. A sa place, la municipalité construit l’Espace Masséna, issu d’une suite nommée Espace Jacques Médecin. Cette fois, l’agrément des riverains et des propriétaires est au rendez-vous : avec ses fleurs, ses bassins et sa plomberie, la maison complète, par la même occasion, un aménagement riche d’histoire.

 

 

La Fontaine du Soleil est l’une des caractéristiques de la place Masséna. Cette statue d’Alfred Auguste Janniot a été consacrée en 1956. Après 32 ans d’absence, elle a retrouvé son emplacement d’origine en 2011. Haute de sept mètres, elle représente Apollon, un portrait du soleil, entouré de cinq amas de cuivre : Mercure, Vénus , Terre, Mars et Saturne.

Autre repère de la place Masséna, les sept stylites de l’artiste Jaume Plensa, représentant sept communautés sur sept continents. Assises sur des piliers de dix mètres de haut, ces statues transparentes brûlent la nuit donnant une atmosphère étonnante à ce lieu.

Le Palais Masséna date de 1898. Cette villa a été conçue par l’architecte danois Hans-Georg Tersling (1857-1920), avec le style néo-classique du Prince Victor Masséna, Duc de Rivoli et Prince d’Essling, petit-fils du Maréchal de Nice André Masséna, en fit sa résidence d’hiver.

La Villa Masséna a été donnée par les héritiers du Prince Victor d’Essling à la ville de Nice après la Première Guerre mondiale, à condition que la ville soit transformée en musée d’histoire locale.

Le Palais Masséna se situe entre les hôtels Négresco et West End, et surplombe la Promenade des Anglais.

Outre les collections exposées, la Villa Masséna présente un décor unique.

Autour de la Villa Masséna se trouve un jardin bien organisé conçu par Edouard André en 1899. Les jardins ont trois zones :

– la grande cour au nord, avec deux hémicycles bordant l’entrée, agrémentée de petits arbres (pittosporum, osmanthus).

– le jardin à la française côté est où l’on trouve une variété d’ornements vivaces (lauriers, osmanthus, roses, etc.)

– le parterre principal au sud de la villa dont la structure créative est d’origine anglaise.

 

UNIQUE VILLE

 

Remarquée pour sa singularité artistique et géométrique, la place Masséna a survécu près de deux ans à la vie niçoise. En effet, maintes fois objet de plans d’aménagement, il s’est progressivement imposé comme un centre névralgique de la ville, entre le Vieux Nice et l’avenue Jean-Médecin et à côté de la célèbre promenade des Anglais. De par son importance dans le transport de la ville, sa situation géographique ainsi que dans l’accueil de diverses manifestations, culturelles, sociales, politiques et même artistiques, elle est devenue un haut lieu du patrimoine niçois. Derrière ce terme de patrimoine culturel, il faut bien voir, non pas un élément du passé, mais un élément qui contribue au développement culturel de Nice.

La place Masséna est également le lieu le plus important de diffusion de l’identité niçoise puisqu’elle permet aux habitants de rencontrer des touristes ainsi que de découvrir la culture niçoise, notamment à travers le carnaval, avec des étrangers dans la ville. Les origines de cette marque remontent à son propre nom, celui du maréchal André Masséna, un patriote français très attaché à ses origines niçoises qui peuvent refléter la taille d’un pays auquel appartient le lieu. Toutes ces choses importantes font de cet espace un lieu unique que les Niçois n’hésitent pas à protéger et à préserver, car ils connaissent l’importance de leur patrimoine.

Pensez, en substance, au  plan d’ensemble de la décoration de la ville de Nice, il peut être considéré comme l’une des meilleures réalisations du Consiglio d’Ornato.

Place Masséna au cœur de la ville de Nice

 

  • Plaque tournante de la vie à Nice.

– En direction de l’arrière-pays du Comté en suivant le cours du Paillon.Le Paillon est très liée à l’histoire de Nice pour lequel il a eu plusieurs fonctions.

– Vers le nord par l’avenue Jean Médecin.

– Vers l’ouest par la Rue de France.

– Vers la Baie des Anges et la Promenade des Anglais.

– Vers le Vieux Nice et le Cours Saleya.

– Vers le Port Lympia et les Corniches.

 

 

LE COEUR DE NICE ET DE DES FESTIVITÉS

 

Aujourd’hui, la place Masséna occupe une place tout à fait unique dans le monde urbain. Son développement est revenu en 2003, et il y avait de nouveaux emplois.

Le but c’est de  laisser passer le nouveau chemin de fer. La municipalité a profité de la rénovation de l’espace de fond en comble. Ces travaux ont été achevés en 2007, faisant du stade un lieu privilégié pour les piétons. Jacques Peyrat, le maire de l’époque, a dirigé la soirée de dédicace.

Avec ses bancs de pierre, ses pins, ses chandelles (pieds de fer à trois têtes) et ses fontaines, la place est très appréciée des Niçois. Chaque année, ils ont l’occasion d’assister à de nombreux événements. En juillet, Nice Music Live, le festival de jazz et de musique d’aujourd’hui. En février, le Carnaval de Nice, le plus grand carnaval de France, est devenu célèbre dans le monde entier. En août, le festival Crossover offre un espace aux musiques électroniques, de la techno à la house, en passant par des sonorités plus expérimentales. En été, c’est souvent le site du Tour de France.

Au fil des décennies, les commerces ont fleuri sur la place et ses alentours. Aujourd’hui, on y trouve de multiples restaurants, des banques, des boutiques de vêtements ou d’accessoires de mode, mais aussi des supérettes ou des supermarchés. L’agence immobilière Borne et Delaunay a aussi choisi cette place, en plein centre de Nice, pour y installer son siège et vous accueillir. La place Masséna est l’une des plus attirantes de la ville de Nice et CARBONIE DÉMÉNAGEMENT à participer à de nombreux déménagements pour les personnes qui viennent pour s’installer à Nice ou les familles qui viennent pour les vacances.

 

Lire plus...

Les Étapes Pour Déménager Dans Une Plus Grande Maison Par CARBODEM – L’entreprise De Déménagement À Nice
Vivre

BASILIQUE NOTRE DAME DE L’ASSOMPTION

La basilique Notre-Dame-de-l’Assomption de Nice est une basilique située avenue Jean-Médecin, dans le centre-ville. La basilique a été construite entre 1864 et 18791 selon les

Vivre

MUSÉE RENOIR

Le Musée Renoir de Cagnes-sur-Mer ou Domaine des Collettes à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), labellisé Musée de France, est dédié au peintre impressionniste Auguste Renoir (1841-1919). Du

Recevez le devis de déménagement gratuit

Sans obligation ou engagement