MUSÉE DU PALAIS LASCARIS

Partagez cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Le palais Lascaris est une ancienne demeure aristocratique de Nice construite par la famille des Lascaris de Vintimille dans la première moitié du xviie siècle, et aujourd’hui un musée des instruments de musique anciens. Situé au cœur du Vieux-Nice, il abrite une collection d’environ 500 instruments, ce qui en fait, d’après la mairie de Nice, la deuxième plus importante collection en France.

Faute de sources documentaires, les architectes du palais ne sont pas connus. Son style architectural est du baroque dit génois.

Construit dans la première moitié du xviie siècle puis au xviiie siècle, il est jusqu’en 1802 la propriété de la famille Vintimille-Lascaris. Tombé en décrépitude au début du xxe siècle, le palais est racheté en 1942 par la ville de Nice qui décide d’y aménager un musée des arts et traditions populaires régionaux. Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 15 février 19464. Les travaux de réhabilitation débutent en 1963 et s’achèvent en 1970, année de l’ouverture définitive du palais au public. En 2001, les collections instrumentales de la ville de Nice sont transférées du musée Masséna au palais Lascaris dans le but d’y créer un musée des instruments de musique. En 2011, l’exposition permanente des instruments de musique anciens est enfin ouverte au public.

LA FAMILLE LASCARIS VINTIMILLE

 

Le palais a été construit en 1648 pour Jean-Baptiste Lascaris (1600-1650), propriétaire de Castellar, protecteur du domaine du duc de Savoie, descendant du comptable de Vintimille.

Son ancêtre, Guillaume-Pierre de Vintimille, épousa en 1261 Eudoxie Lascaris, princesse de la dynastie byzantine, qui régna sur le royaume de Nicée après la prise de Constantinople par les croisés. Le recensement de Tendes et d’autres lignées de Vintimille, à la suite de rapports sexuels, prit le nom et le bras de Lascaris.

La famille Lascaris-Vintimille, toutes branches confondues, était composée de nombreux Chevaliers et dignitaires de l’Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, plus connu sous le nom d’Ordre de Malte.

 

 

CARACTÉRISTIQUE

 

De style baroque et revêtu de vieux tissus urbains, le palais présente une façade adulte avec des fenêtres et des balcons aux accents complexes avec des balustres en marbre blanc.

A l’intérieur, dès l’entrée, un vestibule avec un vortex saisissant, orné de modèles à haute voix, ajoute au beau résultat.

Un grand escalier entouré de galeries à arcades et orné de statues permet d’accéder aux salles du premier étage destinées aux expositions temporaires.

Au deuxième niveau, l’étage dit seigneurial avec ses demeures religieuses conserve son décor d’origine, constitué de fresques au milieu du XVIIe siècle. Des statues et des ornements rococo ont été ajoutés aux salons au XVIIIe siècle

Des draps flamands et d’Aubusson ornent les murs du musée et du mobilier des XVIIe et XVIIIe siècles ornent les différentes salles du musée.

De nombreuses peintures à thèmes religieux rappellent l’impact du commandement de Saint-Jean de Jérusalem et sa vocation. Les objets de prière, notamment le reliquaire, sont issus du legs laissé par la famille Lascaris-Vintimille.

Tout cela contribue à faire de ce lieu l’un des plus beaux palaces de Nice.

Le palais consacre désormais l’espace d’exposition à une exposition permanente de la collection d’instruments anciens, issue du legs niçois d’Antoine Gautier (1825-1904).

COLLECTIONS

 

Le musée du Palais Lascaris a été créé en 1963 dans l’ancienne demeure baroque de la famille Lascaris-Vintimille, témoignage majeur de l’architecture civile baroque niçoise.

  • Arts décoratifs et métiers d’art des XVIIe et XVIIIe siècles : tapisseries, peintures, sculptures, mobilier et artisanat
  • Collection d’instruments de musique
  • Fonds régional d’ethnographie

A l’étage élégant, la demeure d’apparat vous invite à voir les plafonds décorés de fresques féériques ou d’ornements en stuc, datant de la fin du XVIIe siècle.

Le Palais possède également une célèbre base de données de musiciens européens savants, l’héritage d’Antoine Gautier, qui représente la deuxième plus grande collection de France (après le Musée de la Musique de Paris) et l’une des plus importantes de l’histoire.

En 2013, le Palais Lascaris a bénéficié d’une collection prestigieuse, créée par l’Institut de France, la célèbre collection musicale dirigée par Gisèle Tissier-Grandpierre, célèbre harpiste et amie de Gabriel Fauré.

 

 

VISITE DU PALAIS LASCARIS 

 

Cette demeure aristocratique a été construite par la famille Lascaris-Vintimille dans le style baroque à puissance génoise (XVIIe siècle). Détruit au début du XXe siècle, acheté par la ville de Nice en 1942. 

Le palais, après restauration de 1963 à 1970, est ouvert au public et abrite le musée des instruments de musique. 

L’édifice conserve ses nombreuses tombes et balcons à balustres en marbre blanc, un grand escalier fermé à galeries à arcades, à l’étage une apothicairerie du XVIIIe siècle, un bâtiment à l’étage dont les plafonds sont ornés de fresques au sujet du mythe. Les salons présentent des tapisseries d’Aubusson, des peintures, des sculptures, du mobilier d’art et surtout une collection d’instruments anciens : violes d’amour, clavecins, guitares baroques, œuvres d’Adolphe Sax, instruments de jazz…

Pour ceux qui n’ont pas encore visité le palais Lascaris à Nice, surtout pour les personnes qui viennent de déménager à Nice, venez admirer les expositions permanentes du musée sur les arts décoratifs du tapisseries, peintures, sculptures, mobilier et artisanat, la collection d’instruments de musique ainsi que le fonds régional d’ethnographie.

  • Tout d’abord, vous pourrez profiter, de loin, de la belle vue sur le Palais Lascaris, avec ses grandes portes en marbre. A l’étage supérieur (deuxième étage), les balustres du balcon sont assis sur des corbeaux sculptés de mascarons.

A l’intérieur, il y a un grand escalier, typique du style baroque génois, avec des statues en marbre, à deux étages.

  • Rez-de-chaussée et premier étage du palais Lascaris

Entrons déjà dans un joli vestibule avant de grimper au premier étage.

  • Le premier étage du palais Lascaris présente des salles plutôt sobres. Elles abritent des salles d’expositions temporaires et quelques autres salles de collections d’instruments de musique.

Lors du premier passage avait lieu une exposition sur les instruments de différentes parties du monde, et au printemps 2021 une autre sur les portraits au XVIIIe siècle.

  • Au deuxième étage ou étage noble du palais Lascaris, à la plus grande hauteur sous plafond,  il faut admirer les plafonds.

Ils présentent des scènes mythologiques et sont réalisés par les peintres de l’école génoise.

A gauche de l’escalier monumental, on parcourt le grand salon, une antichambre puis une chambre d’apparat, ornés de tapisseries du XVIIe siècle, provenant d’Aubusson en France.

  • Le grand salon du palais Lascaris ou salon de Phaéton

Dans le grand salon du palais Lascaris se tiennent régulièrement des concerts, comme le démontrent les chaises qui y sont disposées.

 

Lire plus...

Les Étapes Pour Déménager Dans Une Plus Grande Maison Par CARBODEM – L’entreprise De Déménagement À Nice
Vivre

BASILIQUE NOTRE DAME DE L’ASSOMPTION

La basilique Notre-Dame-de-l’Assomption de Nice est une basilique située avenue Jean-Médecin, dans le centre-ville. La basilique a été construite entre 1864 et 18791 selon les

Vivre

MUSÉE RENOIR

Le Musée Renoir de Cagnes-sur-Mer ou Domaine des Collettes à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), labellisé Musée de France, est dédié au peintre impressionniste Auguste Renoir (1841-1919). Du

Recevez le devis de déménagement gratuit

Sans obligation ou engagement