MUSÉE DES BEAUX ARTS DE NICE

Partagez cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Le musée des Beaux-Arts Jules Chéret est un musée municipal de la ville de Nice (Alpes-Maritimes).

Le musée possède une importante collection du peintre et affichiste Jules Chéret, mort à Nice en 1932.

LE PALAIS

 

En 1878, le prince Lev Viktorovitch Kotchoubey (1810-1890), francisé en Léon Kotchoubey, conseiller privé du tsar Alexandre II en 1859, s’installe à Nice avec son épouse, Élisabeth Vassilievna Kotchoubey (Ielizaveta Vasilievna Kotchoubey (1821-1897). La princesse achète un terrain et entreprend de faire construire une villa d’inspiration Renaissance italienne d’une composition harmonieuse d’après les modèles génois et michel ange lesques qui sont très en vogue à cette époque. Elle pourrait être inspirée par le palais Razumovsky de Batourine en Ukraine plutôt que le palais Kotchoubey de Saint-Pétersbourg.

En 1881, la villa n’est toujours pas terminée. La princesse Kotchoubey est peut-être lassée de la lenteur de la construction car elle décide de vendre la villa en construction. Le 18 avril 1883, la villa est achetée par le riche entomologiste américain James Livingston Thompson (ou Thomson). L’architecte niçois Constantin Scala en termine la construction. Les Thompson n’ont pas ménagé leur fortune pour aménager la villa à leur goût et donnèrent leur nom à la villa. James Thompson meurt le 11 décembre (ou le 2 juillet) 1897 dans cette villa. La villa est vendue en 1920 et une partie du parc est lotie.

La ville de Nice achète la villa en 1925 pour y installer son musée des Beaux-Arts. La villa transformée, qui prend alors le nom de palais des Arts, musée Jules Chéret, est inaugurée en 1928.

Les façades à l’architecture génoise maniériste et les toitures de l’édifice sont inscrites au titre des monuments historiques par arrêté du 17 décembre 1976.

 

LE MUSÉE

 

Il était à l’origine du trésor voulu par Napoléon III après l’annexion de Nice à la France en 1860. Malheureusement, aucun emplacement n’est prévu à cet effet. L’archive est brièvement co-localisée avec les archives et la bibliothèque de la rue Saint François de Paule. En 1892, il trouve refuge dans une maison louée boulevard Dubouchage, puis en 1901 avenue Notre-Dame, jusqu’à son affectation définitive dans le quartier.

Le musée a reçu sa levée de fonds grâce aux dons successifs de collectionneurs indépendants : Félix Ziem, Fanny Trachel, Marie Bashkirtseff-mère, le baron Joseph Vitta, Madame Dufy, Maurice Fenaille, la famille Mossa, et récemment rapidement à partir de l’héritage laissé par Aline Avigdor et Ethel. Messie, et des amis de Michel de Tarnowsky.

 

LA COLLECTION D’ART

 

Du XVIe au XXe siècle, vous trouverez des œuvres de primitifs régionaux, des écoles italiennes et flamandes des XVIe et XVIIe siècles. Mais aussi la peinture française du XVIIIe siècle, orientaliste.

Une belle diversité d’œuvre dont les plus symboliques sont :

  • Le tableau « la Crucifixion » d’Agnolo Bronzino (1540), Un des plus grands peintres maniériste florentin
  • La console jaune aux deux fenêtres de Raoul Dufy (1948),
  • Le déjeuner sur l’herbe de Jules Chéret (1904),
  • Fenêtre ouverte sur la Seine de Pierre Bonnard (1912),
  • Tableau « Allégorie de la Terre et Allégorie de l’Eau » de Jan Brueghel
  • La sculpture « Le pêcheur napolitain » de Jean-Baptiste Carpeaux(1858).
  • La collection de la Belle Époque de Gustave-Adolphe Mossa
  • La peinture de Jean-Honoré Fragonard la Tête de vieillard
  • L’œuvre flamande de Jan Brueghel dit Brueghel de Velours avec son tableau «Allégories de la Terre et de l’Eau »

DESSINS, PEINTURES ET SCULPTURES

 

Le musée des Beaux-Arts possède une importante collection d’œuvres qui retrace l’histoire de l’art du XVIe au XXe siècle.

Le parcours de la muséographie montre un réel développement dans le domaine de la peinture et de la sculpture. Les thèmes abordés varient, allant du travail de la couleur à l’utilisation de la lumière, et mettent en lumière la transformation de la peinture classique vers la vivacité et la modernité voulues par les artistes du XXe siècle.

La collection de peintures et de sculptures intéresse des artistes célèbres. La Renaissance italienne, par exemple, est représentée par des artistes comme le peintre Bronzino ou Bernardo Zenal, peintre et architecte du XVIe siècle. Jan Brueghel de Velours, quant à lui, évoque toute la richesse de la Renaissance flamande du XVIIe siècle. Les visiteurs découvriront également les œuvres de Jean-Honoré Fragonard, peintre rococo du XVIIIe siècle, mais aussi le peintre et sculpteur oriental Jean-Baptiste Carpeaux, et concluront son engagement dans l’histoire de l’art à travers des recherches récentes comme Jules. Cheret et Raoul Dufy.

VISITE

 

Construit dans la “Villa Kotchoubey”, construite en 1878, qui possède le plus bel escalier Belle Époque de la Côte d’Azur, le musée a été inauguré en 1928. investissement, l’histoire de l’art couvre plus de cinq siècles. Alors que Cozza ou Bloemaert dépeignent bien l’italien et le nordique du XVIIe siècle, des artistes tels que Van Loo, Hubert Robert, Fragonard, Natoire dépeignent le XVIIIe siècle. Sont également exposées des œuvres du Déluge du XIXe siècle, du romantisme, du réalisme, de l’orientalisme, du symbolisme, de l’impressionnisme, et au XXe siècle, des peintures de Boudin, Jules Chéret, G.-A. Mossa, Ziem, Van Dongen, Degas, Dufy. Vous pourrez également apprécier les sculptures de Carpeaux, Rodin et Michel de Tarnowsky… Un focus riche et passionnant sur le grand ouvrage !

Le Musée des Beaux Arts à Nice présente une très importante collection d’œuvres. Anciennement construite pour une princesse, découvrez son histoire et ses secrets.

Pour les enfants, le Musée des Beaux-Arts organise des ateliers d’initiation à l’art. Si vous venez de déménager à Nice, vous devez découvrir le Musée des Beaux Arts à Nice dans toute sa splendeur.

 

Lire plus...

Les Étapes Pour Déménager Dans Une Plus Grande Maison Par CARBODEM – L’entreprise De Déménagement À Nice
Vivre

BASILIQUE NOTRE DAME DE L’ASSOMPTION

La basilique Notre-Dame-de-l’Assomption de Nice est une basilique située avenue Jean-Médecin, dans le centre-ville. La basilique a été construite entre 1864 et 18791 selon les

Vivre

MUSÉE RENOIR

Le Musée Renoir de Cagnes-sur-Mer ou Domaine des Collettes à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), labellisé Musée de France, est dédié au peintre impressionniste Auguste Renoir (1841-1919). Du

Recevez le devis de déménagement gratuit

Sans obligation ou engagement