CATHÉDRALE SAINTE-RÉPARATE DE NICE

Partagez cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

La cathédrale Sainte-Réparate de Nice (Cathédrale Santa-Reparada en niçois) est une cathédrale catholique édifiée dans le Vieux-Nice, dont le bâtiment actuel est construit entre 1650 et 1699, année de sa consécration. Elle est le siège du diocèse de Nice.

Elle est située au 3 :

Elle est classée monument historique par arrêté du 9 août 1906. Elle a été élevée au rang de basilique mineure en 1949.

Au Xlème siècle, la cathédrale de Nice est dans la ville haute : c’est « Sainte-Marie du Château ».

La chapelle Sainte Réparate originelle est élevée au rang de paroisse en 1246 ; elle devient cathédrale, après divers agrandissements et aménagements, en 1531.

En 1649, l’architecte niçois Jean André Guibert lui donne son aspect d’aujourd’hui.

En 1679, à la mort de ce dernier, Marc Antoine Grigho lui succède jusqu’en 1699, date à laquelle, l’église est consacrée.

Le campanile est érigé de 1731 à 1757, et la façade baroque date de 1830 ; le chœur est surmonté d’une coupole dont les tuiles vernissées rappellent le style génois. La décoration intérieure est également d’influence génoise. Mais contrairement aux autres églises et chapelles baroques de Nice, les voûtes ne comportent pas de fresques, et la présence insolite de vitraux cache la lumière du soleil.

  • L’église primitive

En 1078, Raimbald Rostagni apporta de Rome les reliques de Sainte Réparate et prononça un discours au pied du palais, dans la carrière du Draperium.

Le statut de l’abbaye de Saint-Pons stipule que l’a priori de Sainte-Réparate appartient à l’abbaye depuis 1185. C’est la plus importante des abbayes par l’étendue du terrain qu’elle possède autour de l’église.

L’augmentation de la population niçoise conduira à la construction de maisons dans les zones basses, autour des a priori.

Une église fut édifiée au début du XIIIe siècle sur les terres des moines de l’abbaye de Saint-Pons. Elle s’est qualifiée d’église lorsqu’elle a été organisée en paroisse en 12463.

  • Les orgues

Article détaillé : Orgues de la cathédrale Sainte-Réparate de Nice.

Trois orgues sont présents dans la cathédrale. Les grandes orgues sont placées au-dessus du narthex, sur une tribune. L’orgue de chœur est placé à gauche du transept et l’orgue de la chorale dans la salle de répétition.

  • Réparate,

 Un Palestinien de 15 ans de Césarée, mort en 250 après J.-C. Persécuté par l’empereur romain Dèce. Un empereur qui dénigrait les chrétiens, avec un décret nommant le culte de l’empereur. Il a d’abord été placé sur un pieu pour être brûlé vif, seulement pour survivre à une forte averse. Il a ensuite été empoisonné. Ses assaillants lui ont fait boire du mastic bouillant (un mélange d’étain et de goudron) mais là, il s’est miraculeusement échappé. Il a finalement été décapité.

Son corps a été placé dans un bateau fleuri, qui a été abandonné dans la mer Méditerranée. Le navire a navigué jusqu’à ce qu’il atteigne la côte de Nice. L’ange le ramena sur le rivage – C’est pourquoi il donna ce nom à nos péchés – Un Niçois Rostaing Raimbald, aurait ramené de Florence le saint qui fut inhumé dans l’église de la maison de la vieille ville de Nice, avant qu’il était installé. la cathédrale Sainte-Réparate.

En général, la Réparation représente l’expansion du christianisme depuis la Terre Sainte.

  • Jetons un coup d’œil au monument.

La première cathédrale a d’abord été trouvée dans la ville haute fortifiée, sur la colline du Château. La protection du duc de Savoie séparera peu à peu la cathédrale de ses habitants. La population niçoise s’agrandit dans la nouvelle ville – devenue l’ancienne Nice ! -Les travaux sur la cathédrale que nous connaissons aujourd’hui ont commencé au 14ème siècle.

La cathédrale est consacrée le 30 mai 1699 par l’évêque Henri Provana de Leyni.

La place devant la cathédrale a été agrandie après 1815 après un projet planifié par le Consiglio d’Ornato, pour supprimer le tissu urbain.

De l’extérieur, c’est une forme typique associée au baroque italien, ornée de 4 statues représentant les fondateurs de l’église de Nice : Pons, Bassus, Calérien et Siagre. Les quatre saints entourent le saint patron de Nice, qui siège au-dessus de l’entrée principale. Les couleurs pastel jaune et vert sont courantes à cette époque artistique.

Cathédrale atypique. Il a été construit sur la démolition des maisons voisines et surtout devant sa face, ce qui lui donne un aspect original.

La coupole se trouve derrière la cathédrale, faite de tuiles jaunes, vertes et ocres, symbole de cette époque et de notre région.

L’intérieur est bien assemblé, il n’y a pas de fin aux détails. Célèbre pour ses dix chapelles : Crucifixion, Sainte Rose de Lima, Saint Alexandre et Barthélemy, les quatre martyrs couronnés, Saint Jean Baptiste, Saint Sacrement, Sainte Rosalie, Jean XXIII, Madone des Sept Douleurs et Sainte Réparate. Chacun d’eux est décoré avec art.

En 2009, la campagne de restauration a commencé à rendre hommage à ce joyau. L’intérieur et la façade seront entièrement rénovés depuis 2011. 

Sainte Réparate est fêtée le 8 octobre. Le maire est venu renouveler les vœux prononcés par les anciens conseillers municipaux qui protégeaient Sainte Réparate de la peste. Aujourd’hui, les catholiques le prient d’intercéder en faveur des jeunes.

 

ACTIVITÉS

 

  • Le chapitre de la cathédrale

La présence d’un chapitre chanoine dans la cathédrale rappelle la tradition du clergé à travers l’évêque et garantit la prière de la mère du diocèse. Aujourd’hui, le chapitre se réunit en prière commune tous les mercredis après-midi, en chantant le rôle du croyant et en lisant.

  • Préparez-vous au baptême

Le mot baptême vient d’un verbe grec signifiant “plonger, immerger”. Le baptême est une immersion dans la mort et la résurrection du Christ, c’est un rituel. Fait en Christ, il est devenu enfant du même Père et frère de Jésus-Christ, par le Saint-Esprit. Le baptême est le sacrement de la renaissance dans la vie chrétienne : marqué par le signe de la croix, l’immersion dans l’eau, les nouveaux baptisés renaissent à une vie nouvelle. Préparez-vous au baptême.

  • Préparer le mariage

Le sacrement de mariage donne la grâce aux couples de s’aimer de l’amour dont le Christ nous a aimés ; Le don de Dieu rend l’amour humain de plus en plus parfait. Il les a trouvés dans l’unité et les a sanctifiés sur le chemin de la vie éternelle. Préparation pour le mariage.

  • Préparation des funérailles

Vous venez de perdre un être cher. Une période déchirante, bien que prévisible. Pour préparer ses obsèques, vous devez commencer par contacter la maison funéraire et indiquer votre désir d’organiser une cérémonie religieuse. Préparation des funérailles.

Il est important de le rappeler pour les personnes qui ne sont pas encore au courant, les personnes qui viennent de déménager à Nice par exemple.

Lire plus...

Les Étapes Pour Déménager Dans Une Plus Grande Maison Par CARBODEM – L’entreprise De Déménagement À Nice
Vivre

BASILIQUE NOTRE DAME DE L’ASSOMPTION

La basilique Notre-Dame-de-l’Assomption de Nice est une basilique située avenue Jean-Médecin, dans le centre-ville. La basilique a été construite entre 1864 et 18791 selon les

Vivre

MUSÉE RENOIR

Le Musée Renoir de Cagnes-sur-Mer ou Domaine des Collettes à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), labellisé Musée de France, est dédié au peintre impressionniste Auguste Renoir (1841-1919). Du

Recevez le devis de déménagement gratuit

Sans obligation ou engagement